Le coin des BD / Comics #3 : un premier tome pour les séduire et dans la tentation les lier

Hey mes bookaholics !

Et si je partageais avec vous mon avis sur les premiers tomes de comics, ou BDs, qui m’ont donné envie de continuer ?

Au programme pour ce numéro, deux tomes qui mettent en scène la culture asiatique, pourtant issus de l’esprit d’auteurs français !

  • Shi Xiu, lu grâce à la masse critique Babelio ainsi qu’aux éditions FEI EDITIONS, et qui s’en sort avec un taux de tentation très fort;
  • Shi, niveau de tentation intense;

C’est parti pour l’explication de texte 🙂

indexShi Xiu Reine des pirates

Tome 1 : Face à face

Auteur : Nicolas MEYLANDER

Illustrateur : Wu Qing Song

Maison d’éditions : Fei Editions

Nombre de tomes : en cours, 4 tomes

Pitch : CANTON, 1801. Assoiffés de batailles et de femmes, le capitaine Zheng Yi et sa gigantesque flotte de pirates débarquent…
Au détour d’un bordel, ces hommes sans pitié enlèvent Shi Xiu, une prostituée envoûtante sur le point de se marier.
Ambitieuse, stratège et particulièrement douée au combat, sera-t-elle prête à tout pour échapper à l’emprise du capitaine ?
Personnage historique, maîtresse dans l’art de l’amour et les arts martiaux, quel sera le véritable destin de Shi Xiu parmi ces féroces pirates sur la mer de Chine ? Le destin d’une ex-prostituée devenue Reine des pirates, sur la mer de Chine pendant 10 ans.

Mon avis : Ce sont la couverture et le pitch de cette BD qui m’ont convaincu de participer à la masse critique. L’histoire d’une femme affranchie des conventions au XIXème siècle, pirate, ancienne prostituée qui plus est, cela avait tout pour m’intéresser.

Le pari est plutôt réussi, l’histoire est passionnante, l’évolution de l’héroïne promet, elle a tout du fin stratège.

Ce qui m’a le moins convaincu et qui fait que je n’ai as décerné un niveau supérieur de tentation pour cet album, c’est la colorisation. Le dessin est assez sympa, parfois beau, énergique dans les scènes de bataille… une seule case m’a fait tiquer que voilà :

20170726_153424

J’ai l’impression que le mec se tord le bras de façon improbable pour se frotter le menton.

Mais la colo donne un côté assez daté… vieillissant. Certains mouvement ont pu me rappeler les dessins animés du club Dorothée, genre Ken le survivant, ce qui donne une petite touche d’humour et « ridiculise » un peu les « méchants » avant que l’héroïne n’enfonce le clou à sa façon. C’était plutôt sympa. C’est encore plus dommage parce que la colorisation retire à mon sens un peu du dynamisme et de l’expressivité des dessins.

Malgré ce petit défaut, je lirai probablement la suite, car je le redis, cette histoire est fascinante !

Laissons parler les bulles :

index2

Shi

Tome 1 : Au commencement était la colère…

Auteur : Zidrou

Illustrateur : Homs

Maison d’éditions : Dargaud

Nombre de tomes : en cours, 1 tome (1er cycle prévu en 4 tomes)

Pitch : Pour cacher un scandale qui pourrait nuire à la prestigieuse Exposition universelle, le cadavre d’un nourrisson est enterré dans les jardins du lieu qui accueille cet événement. Deux femmes, une noble anglaise et une Japonaise, la mère de l’enfant, partent en croisade contre l’Empire britannique pour élucider ce crime. Entre société secrète et manipulation corruptrice, les deux jeunes femmes que rien ne lie vont s’unir pour exposer la face cachée d’une machination infernale.

Mon avis : Je n’attendais pas grand chose de cette BD, séduite avant tout par sa couverture, et refroidie par des représentations asiatiques assez caricaturales par le passé. Tiens, ça m’apprendra à être snob !

Les personnages féminins sont attachants et forts, extrêmement bien écrits et dessinés. La cruauté de l’homme, l’exploitation de l’être humain sont remarquablement mis en scène, et les cases sont chacune de minis œuvres d’art.

Dynamiques, joliment colorées, de nombreux éléments nous tiennent en haleine à la fin de ce premier tome… on veut absolument en savoir plus sur le destin des deux jeunes femmes, si différentes : comment se sont elles liées? On les laisse en situation périlleuse, avec l’envie de savoir chevillée au corps.

Mais aussi l’envie d’en prendre à nouveau pleins les yeux, à lire, et à feuilleter, encore et encore, pour le plaisir !

Laissons parler les bulles :

Publicités

Un commentaire sur « Le coin des BD / Comics #3 : un premier tome pour les séduire et dans la tentation les lier »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s