Le coin des mangas #6 : 30 millions d’amis !

1/ Chi – Une vie de chat de KONAMI Kanata

41phzKAOwyL._SX359_BO1,204,203,200_

Le pitch:

Ce manga raconte l’histoire d’un petit chat recueilli par une famille et son évolution au sein de cette famille. Chaque épisode met en scène un moment marquant de cette vie de chat : sa première rencontre avec une auto, avec un chien, comment il va apprendre à faire ses besoins dans la litière, le bon goût des croquettes, la chaleur du soleil à travers les vitres, le confort ouaté des pantoufles de papa, etc. Très populaire et connu des fans de manga, y compris en France, Chi – Une vie de chat s’adresse à un très large public. Le propos est universel, la réalisation adorable et le ton à même de plaire aux parents prescripteurs et à leurs enfants lecteurs. Hommes, femmes, enfants, ados, adultes, amateurs de manga ou néophytes complets, ce manga convient à tous. De plus, ce titre sera publié entièrement en couleurs et en sens de lecture français !Citons également en bonus les rabats de couverture, qui proposent à chaque volume des petits plus-produits à découper et à monter soi-même (marque-page, mini manga à monter, mini maquette de Chi à construire, etc.). À moins d’être affublé d’un cœur en acier trempé, nul être un tant soit peu humain ne saurait résister aux attitudes craquantes de Chi…

Mon avis:

Cette série est LA série précurseur du genre, du moins en France. (par exemple, Kuro, chroniqué plus bas, est paru au Japon pour la première fois en 2001)

Cette série est terminée en 12 tomes au Japon et en France, et l’auteure sort actuellement des petits spin off en un ou plusieurs volumes.

J’ai commencé ma collection chez France Loisirs.

Alors clairement Chi est la mignonitude incarnée, que même à plus de 30 ans tu veux sa peluche, des coussins à son effigie, des mugs, des carnets … tu veux tout ! Mais tu résistes parce que mince alors, il faut sauver l’honneur.

Clairement destinée à un jeune public, cette série a tout de même su éveiller l’enfant en moi.

Chaque case est colorée, ce qui est plutôt rare dans un manga, et est une preuve supplémentaire du public auquel il est destiné.

Mais là, avec des petites histoires toutes mimi, on suit l’intégration de Chi dans sa nouvelle famille et son apprentissage de la vie.

Dans la vie de Chi rien n’est jamais trop dur et tout se termine bien, et ça fait du bien.

Mais la vie et le caractère du chat sont aussi traités avec un certain réalisme, et du coup contrairement à un titre comme Plum (voir plus bas), eh bien, on a très envie de suivre les aventures de Chi, et on ne les oublie pas!

20160323_14535020160323_14535320160323_145406

2/Miaou ! Big-Boss le magnifique de MINORI Kakio

51tg0E7rhkL._SX362_BO1,204,203,200_

Le pitch:

Big-Boss est un chat errant balafré, qui inspire la peur aux autres félins. Affamé et fatigué à force de se battre et de traîner dans les rues, il est sauvé par Lucrèce, une cane qui lui offre à manger. Loyal, il finit par s’attacher à elle et s’installe dans le voisinage pour la protéger. Grâce à elle et à Moustic le chaton du quartier, son entourage va peu à peu s’apercevoir que le matou n’est pas si mauvais malgré son allure brutale…
Avec Big-Boss, les apparences ne sont pas ce qu’elles semblent être !
Une comédie tendre, un manga à adopter sans hésiter !

Mon avis:

Cette nouvelle série n’a que 3 tomes de parus au Japon, un seul en France.

Elle est très drôle et second degré, elle joue sur les poncifs du genre en jouant l’anthropomorphisme à fond, mais sur le ton de l’humour.

Miaou le big boss est un chat nomade qui meurt de faim lorsqu’il croise le chemin d’une oie qui lui offre de l’herbe à manger.

Stupéfait mais reconnaissant, la voyant trop confiante, il décide de rester dans le quartier pour la protéger.

Pour se faire sa place au soleil, il va devoir se battre, mais il en a l’habitude, en témoignent les nombreuses cicatrices que l’on trouve sur son corps.

Il va vite se faire une réputation détestable alors qu’il s’agit en réalité d’un matou au grand coeur.

Le dessin est nerveux et typique des shônen classiques, et l’auteur en joue: finalement les chats forment des gangs par quartier, ont l’esprit de famille, et expliquent la vie aux humains à grands renforts de miaou !

J’ai pris trois photos pour vous montrer un peu le ton de ce manga, que j’ai hâte de pouvoir continuer et qui m’a séduit par son originalité au milieu de tous ces titres qui se contentent souvent de jouer sur la mode féline et le côté trop mignon trop chou.

20160323_14323720160323_14332120160323_143349

3/ Miaou ! Le quotidien de Moustic de Minori Kakio

61SgH924MTL._SX362_BO1,204,203,200_

Le pitch:

Pour Moustic, adorable et naïf petit chaton, chaque jour qui passe est une grande aventure, sous le regard bienveillant de sa maman. Avec Madame Casse-croûte, la cane du voisin, il va créer de solides liens affectifs malgré leurs différences. Entre eux, pas de proie ni de prédateur : juste une nouvelle belle amitié ! L’arrivée de Big -Boss, le chat le plus effrayant du quartier, inquiète Moustic mais en réalité, le matou n’est pas ce qu’il semble être… Grâce à tous ses amis, le chaton apprend, grandit et s’enrichit ! Une comédie irrésistible, un manga à adopter sans hésiter !

Mon avis:

Moustic est un des protégés de Monsieur Big Boss …

Finalement, l’auteur n’ a pas résisté et surfe sur le succès de Miaou, Big boss le Magnifique, en se focalisant sur ce mignon et espiègle petit minou…

Encore plus d’humour, de l’action, l’apprentissage de la vie, génial pour les petits et grands.

Pour l’instant, je suis toujours, et je ne développe pas tout a déjà été dit, juste au dessus ! 😉

4/ Kuro un cœur de chat, de Sugisaku

51sAeGLpOnL._SX350_BO1,204,203,200_

Le pitch:

Suivez les aventures de Kuro, le plus craquant des chats ! Kuro, jeune chat noir et sa « sœur » Chinko sont recueillis par M. Hige. Ils vont devoir s’habituer à un nouveau quartier, pas toujours accueillant, et vivre leur vie de félin ! Un manga craquant conté à travers les yeux du chat et qui égratigne au passage les pauvres humains que nous sommes.

Mon avis:

Kuro est une série terminée au Japon en 9 tomes, dont 5 tomes sont parus en France.

Ici encore, l’auteur s’inspire d’un chat qu’il a connu, celui de son frère, représenté dans le manga par Hige (qui veut dire barbu).

L’originalité de l’histoire est indéniable, et les dessins ne sont pas sans parfois rappeler des estampes japonaises.

20160323_14033520160323_14035320160323_140403

Les traits sont un peu coréens finalement, très fins, et j’ai vraiment eu l’impression que l’auteur a tenté de garder l’aspect félin des animaux qu’il représente.

L’histoire ne se place pas du côté des humains: l’auteur s’est inspiré du vrai Kuro, qui est d’ailleurs en phot dans le premier tome, un beau chat noir … et a tenté d’imaginer sa vie avec les chats du quartier.

Ce titre est moins enfantin que les autres, Kuro vit des épreuves: il est séparé de sa maman, de son petit frère dont le destin est de mourir, il rencontre un petit chaton qui meurt de froid …

Il apprend la sexualité, la bagarre, à vivre et à se distinguer parmi les autres chats du quartier.

Il est lâche et envie sa petite sœur qui gravit les « échelons » dans le quartier plus vite que lui. Mais son but, c’est d’apprendre et de se surpasser.

Ce manga, c’est finalement: si vous étiez un chat que ressentiriez-vous au moment de votre sevrage, de la rencontre avec votre maître humain, que ressentiriez-vous envers cet humain, quelle serait votre place au sein de votre famille humaine et féline, comment se déroulerait votre apprentissage de la vie ?

Et ce côté original et plus mature, même si on a le droit à la mignonitude habituelle et à certains poncifs inévitables quand on parle de chats, fait que ce manga est un titre à suivre et à savourer.

5/ Plum – un amour de chat de HOSHINO Natsumi

51UvnK1YHlL._SX352_BO1,204,203,200_

Le pitch:

Plum est une petite chatte qui vit heureuse dans sa famille. Un jour, elle voit tomber du ciel une petite boule de poils noire ! Il s’agit d’un chaton seul et affamé qu’elle prend en affection et ramène à la maison. Ses maîtres décident immédiatement de l’adopter et de l’appeler Flocon en raison de ses deux petites taches blanches sur la tête. Mais Plum va vite commencer à croire que cette idée n’était pas la meilleure. Car qui va accaparer l’affection de ses maîtres ? Qui va taper dans les croquettes ? Et qui va lui piquer les meilleures places de la maison ? C’est Flocon ! Plum parviendra-t-elle à cohabiter avec son nouveau compagnon ?

Mon avis:

Cette série est toujours en cours au Japon, 10 tomes sont déjà parus, contre 9 en France.

J’ai lu les deux premiers tomes il y a une semaine … et je n’en ai pas retenu grand chose finalement.

Ce titre est clairement fait pour les enfants : les dessins sont tous mignons, les chats sont kawaï ce qu’il faut, et les thèmes explorés sont assez intéressants en terme d’éducation.

20160323_14235220160323_142359

Plum recueille un chaton que sa famille va vouloir garder, et elle va être confrontée à la jalousie, apprendre à partager …

Mais il y a clairement trop d’anthropomorphisme dans cette série: la chatte miaule et ses maîtres comprennent ce qu’elle dit …

20160323_142423

Ça m’a rappelé le sketch d’Anthony Kavanagh sur Lassie … j’ai cherché avec mon homme mais impossible de vous le retrouver… 😦

Et du coup, je n’ai pas pu apprécier ma lecture. Car même si avec mes propres chats il m’arrive de jouer en les faisant parler style la chaîne youtube « Paroles de chats », ben je me fais pas d’illusions… donc pour moi, Plum ne peut plaire qu’au plus petit, son public est limité.

Je ne continue pas après les deux premiers tomes !

6/ Le paradis des chiens de Sayuri Tatsuyama

51KgPHxWJEL._SX316_BO1,204,203,200_

Le pitch:

Quel enfant n’a jamais réclamé un animal de compagnie à la maison ? Mais pour les parents, la décision est difficile à prendre : tôt ou tard, la séparation arrivera fatidiquement. La consolation n’est jamais facile, l’explication, presque impossible. C’est ce sujet difficile, mais incontournable qu’aborde Le Paradis des chiens. Il existe, quelque part dans ce monde, un pays réservés aux chiens. Tous ceux qui appartiennent à l’espèce savent comment y aller et y séjournent régulièrement. C’est également là que vivent dans le bonheur, ceux qui ont terminé leur existence terrestre. Et ces derniers se voient octroyer la possibilité de transmettre une seule et unique lettre à un humain de leur choix… Bien qu’agrémentés de cette mise en scène fantastique permettant de donner la parole à nos amis canins, ces récits sont tirés d’histoires vraies et vous feront partager des moments de bonheurs et d’émotions réellement vécus. Vous sortirez étonnamment apaisés de cette lecture, éducative sans être ennuyeuse.

Mon avis:

Ce manga est une série comptant pour le moment  tomes au Japon, en France.

Il m’a conquise: une fois n’est pas coutume, j’apprécie donc un manga composé de petites saynètes, concernant toute la relation d’un chien et leur maître, de leur rencontre au décès de l’animal.

C’est l’occasion de mettre en avant l’attachement de nos toutous à leurs humains, de parler de sujets difficiles comme la maladie, le veuvage, ou simplement de raconter des histoires de vie par le prisme de la relation de l’Homme à l’animal.

Ce sont des histoires toutes simples, dessinées très simplement mais très joliment, avec ce côté toujours kawaï cher à nos amis les japonais, mais qui réchauffent le coeur, et attirent parfois ce sourire ou cette larme irrépressible d’émotions que tout lecteur recherche.

Un bon moyen d’expliquer aux petits que nos amies les bêtes ne sont pas éternelles mais nous marquent de façon indélébile, et qu’elles restent toujours avec nous, comme chaque être que nous perdrons un jour.

Et un bon moyen pour les adultes de comprendre à nouveau à quel point les animaux sont importants dans une vie quand on sait leur ouvrir nos cœurs!

Je le continuerai, à condition, bien sûr, que cela ne soit pas trop répétitif, ni trop long!

C’est la bonne surprise de ce coin des mangas!

***

C’est tout pour aujourd’hui! Quels mangas pourriez-vous me conseiller mettant en scène nos amies les bêtes ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s