Le sang des 7 rois, Tome 1 de Régis GODDYN

index

Le pitch

25 juillet 806
Deuxième jour de traque. Depuis le départ du château, la pluie n’a pas cessé de tomber. Je profite d’une roche en surplomb pour abriter le journal et écrire ce premier compte-rendu. Arrivés sur les alpages, nous avons suivi la crête pour trouver des indices. Rien ne nous avait préparés à ce que nous avons trouvé là. Un autre campement avait été édifié à cinquante pas à vol d’oiseau du premier et tout indique qu’alors que nous pensions notre retard considérable, ses occupants s’en étaient allés quelques heures auparavant.
Entrez dans l’univers des 7 royaumes où sévit l’inquisition, et découvrez le secret de l’origine du sang bleu.
Un événement en fantasy française. Un premier roman, un coup de maître.

Mon avis :

La quatrième de couverture ne dit rien de ce livre, ce que je trouve dommage, car j’ai peur que les lecteurs n’osent pas s’y plonger par crainte de se lancer à l’aveugle dans une nouvelle série de fantasy.

Et ne pas connaître cette série, prévue en 5 tomes, serait préjudiciable pour tous lecteurs de SFFF francophone, tellement la qualité est au rendez-vous !

L’action de départ se situe dans les confins du premier royaume, dans un monde divisé en 7.

Sur les terres du Vicomte de Hautterre, deux enfants sont enlevés et à leur place des pièces frappées d’un blason inconnu laissées sur place.

Le Vicomte a reçu, lors de son arrivée au pouvoir, des instructions pour le cas où une telle chose se produirait : il doit aussitôt en référer au roi, nommer un homme de sa garde au plus haut grade de l’armée, et l’envoyer suivre les kidnappeurs.

C’est le sergent Orville qui sera lancé aux trousses des ravisseurs, avec quelques hommes, au sein d’une nature montagneuse et hostile.

Mais comment le roi a-t-il pu prévoir une telle éventualité ? Qui sont ces enfants, et qui sont leurs ravisseurs ?

Quel est le véritable but de la mission d’Orville ?

C’est sur ces questions que démarre la lecture de ce roman vraiment réussi.

J’avoue avoir été un peu moins emportée par la première partie du roman (les 100 premières pages), dont vous pourrez lire au terme des différents avis qui ont pu être rédigés sur ce tome 1 qu’elle est assez ancrée dans l’action, et qu’elle répond peu à nos questions.

Mais par petites touches d’abord, puis ensuite plus franchement, l’auteur sait placer où il faut l’information qui nous fera oublier que les 100 premières pages peuvent paraître linéaires, puisqu’il est principalement question d’une poursuite dans une chaîne montagneuse, et ce sur plusieurs mois, bien qu’entrecoupé d’ellipses narratives bienvenues.

Car en effet, par le biais d’alternances narratives surgissant au bon moment, on assiste au Conseil du Roi, et à son analyse de ce qui peut se passer en Hautterre.

On apprend la raison de la fondation des 7 Royaumes, et l’on comprend rapidement que le Roi, ou plutôt les rois successifs sont préparés à une guerre depuis plusieurs centaines d’année, guerre qui se déroulera entre les Gardiens et les Rebelles, et déclenchée par l’enlèvement des enfants de Hautterre.

Je n’en dirai pas plus, ces révélations arrivant assez tôt dans le récit, je ne pense pas vous spoiler plus que ça, mais bien vous en avoir assez dit pour vous intriguer.

Personnellement, j’ai été totalement accrochée, sans même m’en rendre compte, emportée sans pouvoir lâcher le roman après ce début plus « mitigé ».

Voici donc le fondement d’un récit épique, magistralement écrit, par un auteur français qui plus est, ce qui ne gâche rien, et qui ne nous donne qu’une envie, connaître la suite.

Orville est un soldat qui s’est « encroûté » dans son quotidien, et qui est au départ ravi d’avoir à courir après ces enfants, avant de comprendre le danger qu’il court dans l’exercice de sa mission.

Son histoire explique que loin d’être un simple « gros bras », il est aussi plein d’esprit et d’humour : c’est probablement la raison pour laquelle, loin de se contenter d’être un exécutant, il se posera rapidement des questions.

C’est un personnage très agréable à suivre, et très surprenant.

Sa mission va mettre à l’épreuve sa notion et son acception de la chevalerie.

En outre, Orville semble s’élever à une forme de magie, et sa quête consistera en partie à comprendre et maîtriser ce qu’il ne savait pas posséder comme pouvoir.

Par un clin d’œil à la littérature de genre du XVIIè siècle, du moins est ce ainsi que je l’ai perçu, l’auteur confrontera également notre héros à une forme d’amour courtois, survenu d’un premier coup d’œil.

Ce type de facilité ne me plaît pas habituellement dans les romans, puisqu’à mon sens, il est impossible de trouver l’amour d’un seul regard sans même avoir échangé avec l’élu de notre cœur, mais j’y ai trouvé dans ce roman une expression du côté chevaleresque d’Orville.

Cela ne m’a donc pas dérangé, et j’y ai au contraire trouvé une forme de second degré.

Les aventures d’Orville vont le mener dans des lieux bien mystérieux, et j’ai hâte de connaître la suite de ses aventures, et d’en savoir plus sur les Gardiens, les Rebelles, ou sur les personnages que l’on rencontre dans la dernière partie du récit. (Dur de ne rien révéler !)

L’écriture est fluide, jolie sans être trop exigeante, et c’est un plus car c’est de la fantasy abordable pour tous, sans être trop simple.

En bref, un roman passionnant, qui pose les bases d’une intrigue complexe mais digeste, et qui ne m’a donné qu’une envie, acquérir et lire la suite au plus vite… ouf, Régis Goddyn est aux Imaginales, plus que 8 jours à tenir !

Erratum: Ptite Trolle me signale que la série est prévue en 7 tomes! Cool, 7 tomes de bonheur !

Publicités

9 commentaires sur « Le sang des 7 rois, Tome 1 de Régis GODDYN »

  1. Si le premier tome a réussi à t’accrocher, les suivants devraient te plaire ! Pour ma part, je prévois d’acheter le tome 5 aux Imaginales 🙂 et tu verras que l’auteur est très abordable et super sympa ! Par contre, la série comptera 7 tomes et non 5^^

    J'aime

  2. Celui-ci me tente DIABLEMENT. Sans rien en connaitre, c’est dire ! Il faut dire qu’avec cette couverture… Pfiou. Et ta chronique ne fait que mettre de l’huile sur le feu 😀 Une nouvelle tentatrice est née 😛

    Aimé par 1 personne

  3. J’ai lu, il y’a quelques semaines, un roman Fantasy français que j’ai bien aimé. Et j’avais envie de découvrir d’autres titres de nos auteurs français. Je note le titre car le résumé et ta chronique m’ont bien donné envie de le découvrir ^^

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s